Des étudiants en délation

par Agathe, le 23 mai 2013

https://tankinz.com/7sft7mwpp
Chine

Des cafards, des rapporteurs, des balances, des sycophantes, des porte-paniers, voilà ce que deviennent des étudiants très dévoués à leur gouvernement. Car pour avoir une https://www.mominleggings.com/aku9q0t7 surveillance très pointue des discussions des étudiants chinois, il faut utiliser leurs semblables, qui savent sur quels https://www.jamesramsden.com/2024/03/07/gdob5orr forums et quelles plates-formes ils se retrouvent. Ils sont aussi ceux qui parviennent à les identifier plus facilement. Ils travaillent environ une heure et demie par jour pour une trentaine d’euros par mois.

Tramadol Cheap Online

Cheap Tramadol Online Cod C’est à l’ https://giannifava.org/zcjzn6sgs1y université de Baiyun à Guangzhou ou Canton que la cellule de surveillance, formée d’étudiants a été créée. Censée au départ https://www.lcclub.co.uk/haiaepch9 lutter contre les rumeurs, elle s’est rapidement transformée en « armée rouge » électronique, contrôleuse de nombreux comptes Weibo, le Twitter chinois. Face aux blogueurs payés pour rédiger des commentaires pro-parti unique, et face aux inspecteurs des textes anti-parti, les « vrais » internautes protestent.

https://fotballsonen.com/2024/03/07/yl41fbl0

Les autorités trouvent facilement une solution à cette désapprobation : elles empêchent les https://musiciselementary.com/2024/03/07/8i6mnke9ipw recherches contenant les mots http://countocram.com/2024/03/07/3unjih9m « armée-rouge-Bayiun » d’aboutir. On ferme la porte, on la cloue et enfin on la mure.

https://giannifava.org/uch29bw923

https://wasmorg.com/2024/03/07/arbdpu2 Source : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/03/29/les-delateurs-en-embuscade-sur-le-net_3149371_651865.html

Lire l'article | Avis utilisateurs