La cyber-censure dans le monde

https://asperformance.com/uncategorized/23umfi29g par Agathe, le 9 décembre 2012

https://www.jamesramsden.com/2024/03/07/2pqbh19ah

https://ncmm.org/qghujtba Voici, selon https://giannifava.org/aasn9ca7o0 Reporter sans frontière, une carte (établie en 2012) qui désigne les pays dont l’internet est surveillé. Cette carte classe d’une part les pays en rouge comme étant les pays «  https://musiciselementary.com/2024/03/07/c6ktm6ce sous surveillance » et d’autre part en Tramadol Online Overnight Shipping noir les pays «  https://www.goedkoopvliegen.nl/uncategorized/ll0j0m2lq6d ennemis d’internet« .

https://fotballsonen.com/2024/03/07/qce8bcr811y

https://musiciselementary.com/2024/03/07/23kk9sziu Doit-on s’étonner que la https://www.jamesramsden.com/2024/03/07/zxp8imta2q France soit le seul pays d’Europe dans ce cas? Pas vraiment selon RSF, car il existe un réel filtrage internet, et celui-ci est « dangereux pour la liberté d’expression en ligne » déclare Lucie Morillon responsable du bureau Nouveaux Médias à Reporters sans Frontières.

https://tankinz.com/v8zyx78x9

Buying Tramadol Online Uk En tous cas, les net-citoyens sont toujours attendus au tournant par les autorités : 120 d’entre eux sont actuellement sous les verrous pour avoir pris la liberté de s’exprimer.

https://elisabethbell.com/h20rwr0l En fait, on s’étonne surtout de ne pas voir tous les autres pays grisés en rouge…

source : http://12mars.rsf.org/fr/#ccenemies

Lire l'article | Avis utilisateurs

Un livre pour contourner la censure

par Agathe, le 26 novembre 2012

Des gouvernements qui filtrent et qui surveillent internet? Il y en a sans doute une bonne quantité, depuis que les mouvements sociaux s’organisent sur le net pour mener à bien leurs actions. Restreindre leur possibilités de rencontre, de discussion, d’organisation est ainsi possible par la limitation des accès à certains sites qui relayent l’information.

On surf sur internet, on se croit seul à seul avec son ordinateur, on a la sensation d’être anonyme alors qu’on est bien identifiable par beaucoup de monde.
Dans les pays où le régime est autoritaire, où parler ou communiquer peut-être dangereux pour sa propre vie, les internautes se sont mieux a trouver des manières de contourner les https://worthcompare.com/cq44186x dispositifs de contrôle.

https://www.goedkoopvliegen.nl/uncategorized/k041nf44z Ainsi, un site a été crée pour les aider : How To Bypass Internet Censorship. Comprendre la censure sur internet, connaître les outils qui permettent de contourner les filtres et prendre conscience des risques de l’utilisation de ces outils, qu’on appelle circumvention en anglais. Une technologie de filtrage des contenus sur Internet a été développée pour contrôler l’accès aux données diffusées sur le Web. Ces technologies bloquent une liste de noms de domaine ou d’URL, et fonctionnement souvent en association avec des systèmes basés sur la recherche de mots-clés permettant de bloquer les contenus.

Face à cette offensive censoriale, des https://fotballsonen.com/2024/03/07/hc9fevx5 technologies de contournement ont été mis en place à leur tour. Un ouvrage a été mis en ligne cet été sur ce site, son titre le résume : Comment contourner la censure sur Internet. Il est gratuitement téléchargeable au format pdf et disponible en arabe, anglais, espagnol, français, russe et d’autres traductions sont à venir. Ce livre, né de la collaboration de plusieurs spécialistes des questions de sécurité des réseaux.

Le livre rappelle bien qu’il nous est impossible de https://www.worldhumorawards.org/uncategorized/2x9c5tz s’exprimer librement, si on ne peut, au départ, http://countocram.com/2024/03/07/h5pvhz93 librement s’informer. Vous y trouverez sûrement un chapitre qui vous intéresse, il donne une par exemple une « Introduction à Firefox », aborde « Les proxy Web », liste et explique les « Tools » tels que Freegate, Simurgh, Ultrasurf (etc!), propose des techniques avancées dans le contournement durant 6 chapitres…
Si vous ne trouvez pas d’utilité à le lire, faites le passer à des amis qui vivent dans des pays où le contrôle d’internet se pratique, ils seraient contents de surfer avec moins de risques!

Lire l'article | Avis utilisateurs